Actualités

En développement : Object 195

Object 195, parfois connu sous son nom marketing T-95, est l'un des produits résultants de la même ligne de projets que le Black Eagle, mais avec une différence de taille. Il a un canon vraiment énorme, et il peut s'occuper de littéralement n'importe quoi qui a le malheur de le croiser.

scr2

Object 195

Object 195 avait été conçu à l'origine pour devenir le futur char de combat principal de 4e génération. Il a été développé à Nizhny Tagil par le bureau d'études Uralvagonzavod (UKBTM), d'une grande expérience car ce bureau est à l'origine de chars légendaires comme le T-72 et le T-90.

Le développement actuel a été probablement initié en Union soviétique à la fin des années 80 en tant qu'élément du programme militaire “Sovershestvovanie-88” (Amélioration-88), qui visait à améliorer la flotte de tanks soviétiques avec quelque chose de plus puissant qui surclasserait complètement ses vis-à-vis occidentaux – le prédateur ultime du champ de bataille, avec un blindage et une puissance de feu sans précédent.

Ce programme s'articulait autour de 4 points fondamentaux :

  • Maximiser la possibilité de détruire la cible ennemie dès le premier tir
  • Maximiser la capacité de survie de l'équipage contre les obus HEAT et antiblindage
  • Intégrer le véhicule dans le futur système de commandement et de contrôle des forces russes
  • Rendre le châssis suffisamment polyvalent afin de l'utiliser avec d'autres types de véhicules (comme un véhicule de réparation et de soutien) et d'être améliorable sur les 30 prochaines années

Quelques décisions furent prises suite à ces demandes. Le véhicule devait avoir plusieurs systèmes d'armement. Ces armes devaient utiliser les munitions les plus modernes possible, et elles devaient être actionnées à distance. Les systèmes de contrôle de tir devaient disposer d'un système d'imagerie thermique et d'optiques dernière génération. Le niveau de protection devait être 2 à 3 fois plus élevé que celui des véhicules de cette époque. Le moteur devait être soit un diesel, soit un moteur à turbine à gaz d'au moins 1500 chevaux avec suspensions hydrodynamiques, pour permettre la meilleure efficacité possible hors route et garantir une bonne précision de tir en mouvement. Enfin, le véhicule devait être équipé avec des systèmes de gestion électroniques capables de signaler tout problème à l'équipage.

Les ingénieurs espéraient que ces véhicules pourraient effectuer 2 à 3 fois plus de missions de combat jusqu'à leur éventuelle destruction, par rapport aux autres tanks de cette époque.

Le développement progressait bien mais il semble qu'il a été interrompu après la chute de l'Union soviétique, suite à un manque de financement. Par contre, à la différence des autres projets de l'époque soviétique, ce projet a été réactivé une décennie plus tard. La 2e phase de développement se déroula entre 2000 et 2008, approximativement.

La plus importante caractéristique d'Object 195 était sa tourelle sans équipage, équipée avec un énorme canon à chargement automatique 2A83 de 152 mm. Le canon n'était pas alimenté en munitions via un convoyeur situé à l'arrière de la tourelle, mais via un carrousel situé sous la tourelle. Le véhicule était également armé d'un canon mitrailleur 2A42 30 mm pour les cibles faciles.

L'équipage était complètement isolé du système d'armement. Les 2 membres d'équipage (un homme de moins par rapport aux équipages standards de 3 hommes des autres chars soviétiques) étaient placés dans la partie avant du véhicule, où ils étaient protégés non seulement par un blindage frontal très épais, mais également par une capsule blindée dans laquelle ils se trouvaient. Cette configuration protégeait les membres d'équipage contre les obus ennemis, mais également contre les explosions de munitions ou les incendies de carburant.

scr1

Object 195

Le projet comprenait un nouveau type de moteur diesel à cylindres en X (au lieu du V traditionnel) développant 1500 chevaux et, comme mentionné précédemment, un système de suspensions hydropneumatiques. Officiellement, le type de moteur n'est pas connu, mais certaines sources pensent qu'il pourrait s'agir d'un moteur diesel turbo 12 cylindres A-85-3 produit par Chelyabinsk, développant 1650 chevaux (ou même 2200 chevaux dans sa version suralimentée).

La suspension était d'un nouveau type – utilisant vraisemblablement des pièces du T-72, mais elle n'était pas, dans son ensemble, copiée sur celle d'un autre tank.

L'une des raisons du développement d'un véhicule aussi sophistiqué était le besoin de développer un tank extrêmement bien protégé, tout en gardant à l'esprit les contraintes de poids spécifiées par les normes militaires russes. Ainsi, avec un poids allant entre 52 à 55 tonnes (selon les sources), il était assez léger pour un véhicule de sa catégorie. Avec un rapport poids puissance de 27 chevaux par tonne, l'accélération, la vitesse maximale et l'agilité de ce tank étaient très impressionnantes, bien que ces facteurs sont toujours classés secret défense. Les chiffres publiés (vitesse maximale de 80 km/h, etc.) ne sont rien de plus que des estimations génériques.

Un seul prototype a été construit et, d'après ce que l'on sait, il passa avec succès les tests effectués entre 2008 et 2010 (les sources varient), mais en 2010 le projet fut abandonné en raison d'un manque de financement. Le 7 avril 2010, le vice-ministre de la Défense, Vladimir Popovkin, annonce publiquement la fin du projet car, après plus de deux décennies de développement, le projet était devenu obsolète.

Le prototype fut montré à quelques journalistes en juillet 2010, et Uralvagonzavod publia quelques déclarations ambiguës, mais il n'y eut plus d'informations sur ce véhicule jusqu'à la sortie de la plate-forme Armata. Tout comme pour celui du Black Eagle, le développement d'Object 195 servit de source pour quelques-uns des éléments de l'Armata.

Dans Armored Warfare, Object 195 sera un char de combat principal de rang 10 qui se débloquera lors de la progression. Son puissant canon 152 mm permettra un style de gameplay différent par rapport aux autres tanks russes de rang 10 armés de canons 125 mm.

Vers le haut

Rejoignez l'action