À propos

Campagne Scénarisée

Bienvenue, commandants !

Les paragraphes qui suivent vont vous présenter le début de la Campagne scénarisée. Êtes-vous prêt ? Nous l'espérons, car vous allez avoir de la lecture !

scr1

Mais avant toute chose, si vous n'êtes pas encore inscrit, veuillez le faire, sinon vous ne pourrez pas profiter des récompenses à gagner dans cet événement.

Samuel Thorpe, un mercenaire ne comptant que sur sa chance se cachant à Chicago après un job bâclé est contacté par un représentant d'une corporation. Comme test d'entré, il doit choisir son équipement. Notez que l'histoire complète sera disponible uniquement en anglais :

  • June 2028, Chicago

I woke up drenched in sweat and shivering. The nightmare’s been the same for a couple of years now and I was already familiar with it, each picture burned like a still frame into my memory. A day on the beach. Parents smiling. A dinner at my favorite childhood place. And then only darkness, a thick black cloud swallowing it all. First it took my mother, then my father, both of them so familiar and yet so distant. I couldn’t remember their faces, but I was sure it was them all along; felt it in my heart, one of the few certainties left in my life. And then it was all gone, moved to the edges on my mind by my racing heart and acute thirst.

Like every morning lately, I looked around first and noted my surroundings as if it was the first time. It was still early but the heat reflected by all that concrete surrounding the flat I was living in was already creeping in. A few hours more and it’ll become unbearable. Chicago in summer, I hate you with every fiber of my being.

Read More

The whole building has seen better days. On the other hand, in the “better days”, it would have likely already been condemned. At least there were no bugs in the shower and no mold in the fridge, which is a significant upgrade over some of the third world conditions I’d been living in before. The life of a mercenary takes you all across the world, all the amazing people you can meet (and shoot), all the cold water you can take a shower in (unless, of course, it’s actually hot outside) and all the cheap food you can cram into a piece of tin. But it’s a life I chose in the vain hope of becoming more than another armed vagabond fighting for scraps in this world and, perhaps, to make a difference.

Nah, who am I kidding. It was the prospect of money and the action movies.

My idle musings were interrupted by the sound of my phone ringing. One glance at the cell’s screen sank my mood even lower. Then again, I reminded myself, beggars can’t be choosers and two months of lying low have chipped away more than just my pride. I know it and the guy on the other end of the line knows it as well. Fuck.

Took my time pressing that green button. My instincts have mostly served me well and in this case, they were screaming to let it go, but I just couldn’t resist. A man’s gotta eat and you can survive on bad pizza and even worse beer for only so long. America gave a lot of good things to the world, but in my eyes, food definitely wasn’t one of them. Alright, here we go.

“Hi there, Hector. Long time no hear.”

Yeah, that was my best unconcerned voice impression. He knew what was up, I knew what was up, but that’s the way the game’s played. Me being a grumpy asshole would hardly do me any good.

“Hola, amigo! Que pasa!”

Again with this Mexican bullshit. Hector was a third generation American, Chicago born and bred, a self-stylized member of the local “mafía”, a little king of a little hill fighting other scavengers for scraps. He didn’t even look the part but his desperate need to connect to something – his family’s distant heritage, roots, anything – made him act this way. Sad, really. But he had his ten fat fingers in a lot of pies and if it meant a nice, easy gig somewhere cozy, I was willing to indulge him.

“Nothing much. Just getting some R&R after that last job.“

And now he’ll show off how he knows all about the Dubai mess. And, surely enough...

“Ayyyy, I heard about that. Couple of cabrones messed up really bad, sí? Bad for business, that. But not you, my friend. You stayed straight as an arrow. Walked away. Now, I can respect that.”

So that’s how it is. That meant he really needed something from me, otherwise he’d have rubbed my face in it, but he knew I had my limits. Now this was starting to get interesting. Either he needed someone respectable – and I looked very respectable in a tux – or he needed a fall guy. Didn’t seem like the second case though. He had cheaper and easier to convince options. I decided to cut to the chase.

“Yeah, you know how it is. You turn away for a second and someone always fucks things up for you. Hurt my feelings, that, and my reputation. Now I’ll never work in Dubai again, but, to be honest...” I paused, “Fuck those guys, really. So, what can this down-on-luck merc do for you?” He grew serious. So serious, in fact, he even lost some of the accent shtick he loved so much.

“So, listen. There’s a rich corp looking for a merc. One merc, to show their boys the ropes. Nothing major. A company’s worth of infantry, some armor. Or, as a matter of fact,” he paused, “that would be the first job. To pick up the right tools for the forces you’d then take command of. Tanks, lieutenants, you know the drill. Drag them through the mud a few times, shoot some bandits in the Texas wastes, a little survival training in Alaska...”

Indeed, I knew the drill. Something like that always happened when a corporation was ready to expand, discreetly. Someone expected to get their hands on a lot of wealth or power real quick and couldn’t go through the official channels. Such jobs have always been really rare at the best of times as they came with a lot of strings attached and a lot of expectations. Corporations typically wouldn’t trust a random small-time merc with their secrets, even one with experience such as me.

“....and then they’ll give you a proper flat, you’ll marry a nice pencil pusher girl with a career, have kids... you know, everything people like us don’t get a have. So whaddya say, partner?”

And now he’s switching to Texas drawl. God, kill me now. Just when I thought we’d have a normal conversation for once. Regardless, the feeling of unease didn’t subside. Not one bit. I wasn’t sure what to think, so I decided to play for time.

“Don’t know, Hector. I mean... why me, you’ve got your own people.”

Laughter on the other end. Sounded a tiny bit forced. Just a bit, but the hint was there.

“You want me to send my crooks to a corp tango? Who? Cezar? Angela? Although, thinking about it,” he paused again, “she’d look great in a dress. Maybe you’re on to something, compadre. Anyway, they wouldn’t know how to behave and they hate those corp pendejos. They’re not...” Another pause.

“Civilized. Like you and me.”

He got that right. Cezar would start busting kneecaps the second day in the office and Angela... best not to think about it. And those were Hector’s top lieutenants. But, still. I laid myself down on the bed, my left arm behind my head. Closed my eyes, taking a moment to collect my thoughts and realized I was missing something really obvious.

“How do you even know about all this? And don’t give me that ‘word on the street’ bullshit, Hector. People like us, we don’t move in such circles. We don’t get the opportunity to work for a bona fide corp. I mean real work, without getting our hands really, REALLY dirty. And I’m not that kind of guy, you know that.” Several seconds of silence, followed by a poorly concealed sigh.

“Alright, fine. Someone came by. A really classy-looking chica. First, she knew where to find me, so that got me thinking, you know? Second, she knew all sorts of shit she wasn’t supposed to know. The kind you can’t ignore. So, uh, we made a deal. She was interested in you, specifically. Even knew where you live. How weird is that?”

I frowned. “How long ago was that?”

“Couple of hours.”

Okay, at least some good news. If this was a set-up, I’d already be dead. Not a vengeful corporation then. “Why didn’t you start with that?”

“Sounds like some really shady bullshit, amigo, for real. Didn’t wanna scare you off. Nothing gets by you though, am I right? She left some instructions, if you want. Either way, she seemed for real, so either you got some powerful friends you didn’t tell me about somewhere along the way, or... I don’t know. So how about it?”

I sighed and closed my eyes. Whatever doesn’t kill you makes you stronger, right?

“Yeah, I’m listening.”

***

A few hours later, I found myself in front of an inconspicuous-looking gun shop near the suburbs. A bad part of town, even for the Windy City. The seedy place looked all but closed with derelict buildings all around it. A couple of unsavory types eyed me from a distance, but my beat-up Chevelle, my determined look and, most important, the AR-15 in my hands kept them away, or so I thought.

I entered the shop via its rickety wooden front door, an old-school bell announcing my present to the elderly owner ostentatiously reading an old newspaper behind the counter. He barely looked up. The place was stacked with low-quality hunting rifles, certainly not something I’d have expected in the area. No hunting to be done, unless the prey walked on two legs.

“We’re closed.”

I expected as much, judging from what Hector told me. I repeated the sentence I was told over the phone, word for word, hoping I remembered it correctly. Writing it down felt embarrassing at the time, but now I felt sorry I hadn’t done just that.

“Even the summers are cold in Chicago, let me warm up a bit in your humble abode.”

Standing there all sweaty, I felt really stupid saying that. Who knew running a sixty-year old car without an A/C in a city where the sunlight amplified by the glass panels of highrises melt the tarmac below was a bad idea. And what the hell is an abode, who talks like that?

The old man finally looked up and raised his eyebrows. He reminded me of a kind grandfather figure with his age-old sweater, old-time silver-rimmed glasses, fading grey hair... I couldn’t have been more wrong. His eyes betrayed his true nature, blue and cold as steel.

“Ah yes. Master Thorpe, is it?”

I nodded.

“That’s right.”

He got up slowly from what turned out to be a wooden rocking chair. How quaint. The massive revolver hidden behind the news sheet made a loud thud despite being laid down rather gently on the wooden counter. That thing must weigh.... a lot, I thought. One shot and you’re done for, even with body armor. And the guy didn’t like the type that would miss. I swallowed hard. He could clearly see my nervousness and cracked a cold smile.

“Ezra Rosenstein, at your service. Please follow me, sir.”

I couldn’t quite place his accent. British perhaps? Canadian? I’ve been around, but I’ve never met a man like that. Few have and lived to tell about it, I suspected. The man had the air of a retired killer about him, probably ex-special forces, maybe even the CIA. I wasn’t dying to find out just much death had he seen, and how much of it was his own making.

He opened a door at the back of the shop, but instead of a dusty storage room that I expected, there was a set of concrete stairs leading to the bowels of the building. As I passed through the door, I noticed it was made of steel, at least an inch thick. Armored, I’d wager. This guy was not playing around and I realized in an instant just how he stayed safe in this neighborhood. Nobody was stupid enough to try to rob him.

As I was running a few escape scenarios if things went awry, we reached the bottom and entered a rather large room filled with tables, maps and, most importantly, weapons. Not the kind that was upstairs – cutting edge stuff. Assault rifles, combat shotguns, you name it. The ma deuce in the corner looked deadly in particular; clean, well-oiled, loaded and ready to go. The man pointed silently at an empty chair, and sat himself on another one facing towards me.

“Now then. Miss Norah asked me to evaluate you. I don’t normally do this anymore, but...”

Again that soul-chilling smile, like a snake preparing to swallow its victim whole.

“...she’s quite charming and persuasive, isn’t she.” he concluded, as if talking to himself while sifting through a pile of papers lying on the table to the left.

“Ah yes, here you are. Samuel Thorpe, born in 1995 in New York, yes?”

He cast a quick glance at me over the top rim of his glasses. I simply nodded. He read this file, mumbling to himself through the process.

“Orphaned at the age of 10, yes... gang violence, quite tragic. Hmm, it was a sad era... grew up in various foster homes... had a penchant for running away... joined the military but never truly felt like belonging... indeed, a common trait amongst the men of your profession... went private after Pollard...”

Confused, I interrupted him. “Pollard?”

He frowned, his voice dripping with reproach. Suddenly, I felt like a kid again, a kid who hasn’t done his homework.

“Pollard versus New York, Master Thorpe. The Supreme Court sentence that cast down all Second Amendment restrictions, allowing private citizens like you to operate all the weaponry previously restricted to the United States military. Except for nuclear weapons, of course,” he added, smiling again ever so slightly.

I kept on nodding as he spoke, not willing to appear even more foolish than I already did.

“Right, right...”

“Quite,” he continued. “Now where were we... ah yes, your career as a private contractor. A couple of jobs, several engagements, nothing of significance though. Average success rate only. Hmm.” he mused. “Not the usual type then.”

I wasn’t sure what he meant by that or how he knew so much about me, but somehow felt it unwise to ask him to elaborate. He finished studying the document, giving it one more cursory glance before discarding it back on the top of the pile.

“Let us begin.”

For the next several hours, he dissected every operation I’ve been a part of in excruciating detail, from my first mundane guard duties to the shoot-out at the Meydan Hotel in Dubai. He quizzed me extensively about my tactics and firearms knowledge, language skills and problem-solving abilities, until we finally reached a topic I wasn’t entirely confident about. Armor.

“As you now know, Master Thorpe, the landmark Pollard ruling allows private citizens of the United States of America to freely operate armored vehicles, even those using what was previously legally known as ‘destructive devices’. That includes, but is not limited to tanks, infantry fighting vehicles, or even artillery. Should you succeed obtaining the job...”

I truly did not like his emphasis of the world “should”, but was too exhausted to argue at this point.

“...you’ll be asked to add armored vehicles into your employer’s arsenal while completing any and all missions assigned to you. Now, imagine your employer has unlimited resources at their disposal. Quite literally, you can pick any vehicle you want for the job. But you can only choose once and remember you’ll be tasked with undergoing a wide range of missions. What would you choose?”

I started opening my mouth to answer, but he immediately interrupted me.

“And, just to be clear, Master Thorpe, there isn’t a correct answer. Your choice will tell me more about you, how you approach and overcome the obstacles laid before you. With that being said,” he nodded, “do go on, please. I am dying to hear your answer.”

The interruption gave me pause and I started to mull over the problem in my head. I had a distinctive feeling that a lot was riding on my answer...

Dans cet épisode, vous allez aider Samuel Thorpe à récupérer du matériel pour son équipe, afin qu'il puisse mener des opérations. Vous pourrez choisir entre plusieurs catégories de véhicules, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Examinez soigneusement vos options, car elles seront extrêmement importantes sur le long terme.

scr2

Comment choisir ?

Pour choisir votre véhicule de la Campagne scénarisée, il vous suffit simplement de jouer avec. Participez à autant de batailles (de tout type) que possible avec le véhicule que vous avez choisi. À la fin de l'épisode Prologue, nous comparerons les statistiques des véhicules pendant la durée de cet événement avec une période similaire avant l'événement, pour voir quel groupe a connu la plus forte augmentation. Le groupe ayant obtenu la plus forte augmentation sera choisi par Samuel Thorpe pour son équipe, et le véhicule le plus utilisé du groupe deviendra son véhicule personnel.

Pour résumer :

  • Pour obtenir la récompense de base, il suffit de jouer au moins 80 batailles dans n'importe quel véhicule et n'importe quel mode standard entre le 2 juin et le 30 juin 2021.
  • Vous ne pouvez utiliser que les véhicules spécifiquement énumérés ci-dessous dans la section “Que choisir ?”
  • Les véhicules que vous choisirez seront nécessaires pour remplir les objectifs de la future Campagne scénarisée.
  • Des objectifs facultatifs supplémentaires avec des récompenses supplémentaires apparaîtront au cours du prologue.

Veuillez noter :

  • Vous devez vous inscrire pour participer à l'événement.
  • Vous devez remplir l'objectif de base (jouer au moins 80 batailles) du Prologue afin de vous qualifier pour l'événement principal de la campagne scénarisée et de pouvoir prétendre aux différents prix.
  • Le modificateur de difficulté fait référence à la difficulté de base de l'événement (qui est de 3 batailles jouées par jour ou équivalent) - en d'autres termes, un objectif hypothétique de 30 jours vous demandera de jouer 90 batailles, tandis qu'un modificateur de difficulté de 10% augmentera cette exigence à 99 batailles et ainsi de suite.
  • La liste des modes standard comprend le JcE standard, le JcJ standard (Batailles aléatoires), les Opérations spéciales, les Opérations globales et les modes Week-end (War Games).
  • Les skins et les reskins (véhicules dont la skin est intégrée) comptent (par exemple, le T-72AV ICE est pris en compte comme un T-72AV).
  • Les véhicules Hadès ne sont pas admissibles.
  • La participation inactive aux batailles ne sera pas prise en compte dans le calcul du résultat (les batailles où le véhicule a simplement disparu ne seront pas comptabilisées).
  • Nous mènerons une enquête spéciale à la fin de l'épisode et tous les pratiquants de l'AFK seront non seulement punis conformément aux règles en vigueur, mais aussi définitivement disqualifiés de la Campagne scénarisée.
  • Le suivi de votre progression est très facile, il suffit de comparer le nombre de matchs joués avant et après l'événement.

Récompenses

Les récompenses sont les suivantes :

  • Chaque joueur qui atteint l'objectif de 80 % recevra 3 jours de temps Premium et la possibilité de poursuivre la campagne scénarisée.
  • Les 20 % des joueurs ayant participé au plus grand nombre de combats recevront 3 000 Battle Coins à utiliser dans le Battle Path Northern Wind.
  • Les 10 % des joueurs ayant participé au plus grand nombre de combats recevront 10 000 Battle Coins à utiliser dans le Battle Path Northern Wind.
  • Le meilleur joueur en fonction du nombre de batailles jouées pendant le prologue recevra le Véhicule de combat blindé Premium de rang 10 RST-V Shadow (ou la possibilité de l'offrir à un autre joueur de son choix).
  • Récompense pour l'objectif secret : SECRET DÉFENSE (Objectif secret actuellement indisponible)

Quels sont les choix possibles ?

Il y aura trois époques dans lesquelles choisir :

  • Guerre Froide (couvrant les véhicules des rangs 4 à 6)
  • Moderne (couvrant les véhicules des rangs 7 à 9)
  • Expérimentale (couvrant les véhicules de rang 10)

Les véhicules de la Guerre Froide sont facilement disponibles et sont peu coûteux à entretenir. Ils constituent la base de référence et ne sont soumis à aucune pénalité de difficulté. Cela inclut les véhicules anciens modernisés, comme vous pourrez le voir plus bas. Les véhicules modernes sont, en revanche, le pilier des armées officielles et des corporations. Leurs pièces sont difficiles à trouver et ils sont plus difficiles à entretenir, ce qui signifie que vous devez gagner plus de devises pour les utiliser. Les véhicules expérimentaux sont les plus difficiles à entretenir. Toute réparation doit être effectuée avec des pièces fabriquées individuellement à la main, les pièces d'origine étant pratiquement impossibles à obtenir. Réparer tout dégât sera inévitablement extrêmement coûteux.

Vous devez également choisir votre type de véhicule. Chaque catégorie est assortie d'un ensemble de règles particulières qui peuvent s'avérer utiles, en fonction de vos choix. Une fois encore, choisissez soigneusement. Certaines de ces règles sont évidentes à première vue, mais ne sont peut-être pas aussi importantes que vous le pensez. Et, inversement, certaines de ces règles semblent mineures, mais peuvent se transformer en un avantage majeur, à condition de bien jouer ses cartes.

Ceci étant dit, voici ce que vous pouvez choisir :

CCP soviétiques et russes (Guerre Froide)

sov1

Contrairement aux séries T-64 et T-80, les chars de la série T-72 ont été exportés dans le monde entier après la chute de l'Union soviétique. Des dizaines de milliers de ces chars sont encore en service à la fin des années 2020, et beaucoup sont aux mains de sociétés militaires privées après la vague massive d'importation. Ce sont les véhicules blindés lourds les plus populaires de la planète, et la base de la Campagne scénarisée.

  • Modificateur de difficulté : -10 %
  • Sont inclus : T-72 Ural, T-72A, T-72AV, T-72M1, T-72B

Règles spéciales :

  • Nous sommes Légion : Les pièces de rechange pour ces véhicules peuvent être trouvées n'importe où et les tanks sont peu coûteux à entretenir (difficulté de la campagne de base diminuée).
  • Choix évident : chaque bande de mercenaires débutants, chaque milice, chaque chef de guerre en herbe et leur grand-mère en conduisent un. Ces véhicules n'impressionneront pas vos ennemis. Ils suffisent pour affronter d'autres SMP et des milices locales, mais les forces armées des corporations et les armées nationales vous regarderont avec dédain (modificateur de difficulté lors des combats contre les corporations : +30 %, niveau de difficulté lorsque vous combattez des armées nationales : +100 %)
  • Modifications : Il sera possible d'améliorer ces véhicules en utilisant une mécanique de jeu Modification dans les épisodes ultérieurs.

CCP de l'OTAN (Guerre Froide)

nato

L'effondrement de l'Union soviétique a généré un raz-de-marée de vente de blindés en surplus, qui ne provenaient pas tous de l'Union soviétique. Avec la réduction des effectifs des forces de l'OTAN, de nombreux véhicules anciens sont devenus disponibles sur le marché et ont été rapidement récupérés par des SMP, généralement basées dans la région. Les SMP françaises utilisent donc des véhicules français, et ainsi de suite. À la fin des années 2020, ces véhicules sont généralement utilisés en petit nombre par des corporations mineures (cependant assez importantes pour avoir besoin de leur propre service de sécurité) et par des sociétés militaires privées plus importantes. Leur défaut est qu'ils ne sont pas aussi faciles à entretenir.

  • Modificateur de difficulté : 0 %
  • Sont inclus : AMX-30B2, AMX-30B2 Brenus, M60A1, M60A2, M60A3, Chieftain Mk.10, Chieftain Mk.11, Leopard 1A5, M1 Abrams

Règles spéciales :

  • Fierté nationale : Si la campagne vous envoie sur le lieu d'origine du véhicule le plus joué de ce groupe et que vous échouez à accomplir votre objectif, l'objectif échoué sera automatiquement considéré comme ayant été réussi aux fins des résultats de la campagne (mais vous ne recevrez que la moitié de la récompense de l'objectif).
  • Respectable : Vous n'utilisez pas de l'équipement bon marché, et les gens le remarquent. Les corporations peuvent même vous prendre pour une unité auxiliaire d'une autre corporation, ou vous pouvez passer pour une SMP suffisamment respectable pour vous voir confier des tâches sensibles. Vous ne ferez pas le poids face à une armée régulière, mais engager des armées réelles en combat ouvert serait de toute façon insensé (modificateur de difficulté en cas de combat contre des corporations : +10 %, modificateur de difficulté en cas de combat contre des armées nationales : +100 %)
  • Modifications : Il sera possible d'améliorer ces véhicules en utilisant une mécanique de jeu Modification dans les épisodes ultérieurs.

Cavalerie blindée (Guerre Froide)

acav

Vous n'avez pas toujours besoin d'un tank pour faire votre travail. Parfois, il est préférable de disposer d'un peloton de véhicules légers, très mobiles, aérotransportables, pouvant être déployés à tout moment et capables de prendre un objectif avant que quiconque n'ait la possibilité de réagir. La mauvaise nouvelle, c'est que c'est aussi ce que pensent les pillards, les bandits et les SMP à la réputation louche, ce qui ne vous place pas en bonne compagnie. De plus, devoir combattre des blindés à bord d'une boîte de conserve dont le blindage est inférieur à celui de la Prius de votre tante n'est pas vraiment une expérience agréable.

  • Modificateur de difficulté : -40 %
  • Sont inclus : LAV-150 90, Scorpion 90, LAV-300, BMD-2, BMP-2, ERC-90 F4, OT-64, M551 Sheridan, VBL, BMP-3, BMD-4, FV721 Fox, Stingray

Règles spéciales :

  • Tirer et dégager : Assaut et repli rapides. Grâce à vos véhicules rapides et facilement transportables, vous pouvez submerger la cible rapidement, ce qui facilite grandement votre mission (comme le reflète le modificateur de difficulté). Si au moins 50 % des participants ne parviennent pas à remplir tous les objectifs de l'épisode dans la moitié du temps imparti, cela signifie que vous n'avez pas été assez rapide et que vous devrez combattre les renforts ennemis. Un objectif supplémentaire, très difficile, apparaîtra. Si vous ne le terminez pas à temps, l'épisode échouera, auquel cas vous ne recevrez aucune récompense.
  • Infanterie mécanisée : Avoir de l'infanterie avec soi en permanence sans avoir à attendre que les “traîne-savates” vous rejoignent peut s'avérer utile (toutes les récompenses sont augmentées de 20 %, les objectifs nécessitant l'intervention de l'infanterie sont réussis automatiquement).
  • Vautour : En raison de la nature louche des mercenaires qui utilisent ce type de véhicule, quasiment tout le monde vous prendra de haut ou pensera que vous êtes là pour les détrousser. Vous aurez beaucoup de mal à trouver des solutions diplomatiques. Tous ceux que vous rencontrerez vous percevront comme un adversaire chétif, et il est déconseillé de combattre des ennemis lourdement blindés (modificateur de difficulté lors de combats contre des corporations : +150 %, modificateur de difficulté lorsque vous combattez des armées nationales : +400 %)

Chars de combat principaux russes (Modernes)

modern

Ces véhicules sont beaucoup plus rares que leurs homologues de l'époque de la Guerre Froide, mais un certain nombre d'entre eux sont arrivés sur le marché américain. Ils sont chers à l'achat, et coûtent encore plus à faire fonctionner, mais il suffit de quelques unités de ces engins pour donner à votre équipe la puissance de feu normalement réservée aux véritables unités et corporations militaires, et le respect qui va avec. Cette catégorie comprend également deux véhicules de classe Terminator.

  • Modificateur de difficulté : +30 %
  • Sont inclus : T-80U, T-90, T-72B3, T-90A, T-90MS, BMPT-72, BMPT Mod.2017

Règles spéciales :

  • Professionnel : Seules les SMP professionnelles et les grandes corporations peuvent s'offrir du matériel contemporain de qualité militaire. Vos adversaires et vos alliés vous prendront très au sérieux, ce qui n'est pas toujours une bonne chose, car vous ne passerez pas inaperçu. Par contre, vous pouvez affronter à peu près n'importe qui aux commandes de tels véhicules. (Modificateur de difficulté lors de combats contre des corporations : 0 %, modificateur de difficulté lorsque vous combattez des armées nationales : +20 %, toutes les récompenses sont augmentées de 10 %)
  • Russe : Avec ces véhicules dans votre équipement et quelques préparatifs, vous pouvez (en général) passer pour un soldat de l'armée russe. Cela peut donner lieu à des bonus contextuels, en fonction de vos choix. Mais en conséquence, ne vous attendez pas à un accueil chaleureux aux États-Unis d'Amérique.
  • Modifications : Il sera possible d'améliorer ces véhicules en utilisant une mécanique de jeu Modification dans les épisodes ultérieurs.

Chars de combat principaux américains (Modernes)

american

Ces monstres sont aussi gourmands en carburant qu'ils sont lourds. De plus, ils sont chers à l'achat et très chers à entretenir, bien plus que leurs homologues russes. Mais ils feront ce que vous attendrez d'eux, sans aucun doute. Ces véhicules sont, sans surprise, utilisés seulement par l'armée américaine et les corporations les plus riches basées aux États-Unis.

  • Modificateur de difficulté : +40 %
  • Sont inclus : M1A1, M1A1 Storm, M1A1 AIM, M1A2, M1A2C

Règles spéciales :

  • Professionnel : Seules les SMP professionnelles et les grandes corporations peuvent s'offrir du matériel contemporain de qualité militaire. Vos adversaires et vos alliés vous prendront très au sérieux, ce qui n'est pas toujours une bonne chose, car vous ne passerez pas inaperçu. Par contre, vous pouvez affronter à peu près n'importe qui aux commandes de tels véhicules. (Modificateur de difficulté lors de combats contre des corporations : +0 %, modificateur de difficulté lorsque vous combattez des armées nationales : +15 %, toutes les récompenses sont augmentées de 15 %)
  • Américain : Avec ces véhicules dans votre équipe et quelques préparatifs, vous pouvez (en général) passer pour un soldat de l'armée américaine. Cela peut donner lieu à des bonus contextuels, en fonction de vos choix. Mais en conséquence, ne vous attendez pas à un accueil chaleureux en Russie.
  • Modifications : Il sera possible d'améliorer ces véhicules en utilisant une mécanique de jeu Modification dans les épisodes ultérieurs.

Chars de combat principaux européens (Modernes)

european

Haute technologie, hauts frais de maintenance. Ce sont des véhicules haut de gamme utilisés uniquement par les corporations les plus riches et les plus puissantes et, bien sûr, par les armées européennes. Que votre unité soit équipée de ces véhicules est une marque distinctive que tout le monde remarquera, mais une telle exclusivité a un prix. Les coûts d'entretien de ces véhicules sont très élevés et vous devez veiller à ne pas les laisser devenir de chères épaves.

  • Modificateur de difficulté : +60 %
  • Sont inclus : Challenger 1, Challenger 2, Leopard 2, Leopard 2A5, Leopard 2A6, Leclerc, C1 Ariete

Règles spéciales :

  • Élite : Seules les SMP professionnelles et les grandes corporations peuvent s'offrir du matériel contemporain de qualité militaire. Vos adversaires et vos alliés vous prendront très au sérieux, ce qui n'est pas toujours une bonne chose, car vous ne passerez pas inaperçu. Par contre, vous pouvez affronter à peu près n'importe qui aux commandes de tels véhicules. (Modificateur de difficulté lors de combats contre des corporations : -10 %, modificateur de difficulté lorsque vous combattez des armées nationales : +10 %, toutes les récompenses sont augmentées de 20 %)
  • Corporation : Avec ces véhicules dans votre équipe et quelques préparatifs, vous pouvez (en général) passer pour un membre d'une grosse corporation. Cela peut donner lieu à des bonus contextuels, en fonction de vos choix.
  • Européen : Avec ces véhicules dans votre équipe et quelques préparatifs, vous pouvez (en général) passer pour un membre d'une armée européenne. Cela peut donner lieu à des bonus contextuels, en fonction de vos choix. Mais en conséquence, ne vous attendez pas à un accueil chaleureux en Russie ou aux États-Unis.
  • Modifications : Il sera possible d'améliorer ces véhicules en utilisant une mécanique de jeu Modification dans les épisodes ultérieurs.

Véhicule d'appui feu (Modernes)

fsv

Les chars de combat principaux modernes sont réputés pour être coûteux à faire fonctionner, mais certaines unités veulent rester modernes et avancées sans avoir à payer le prix fort. Les VCI modernes sont exactement conçus pour cela, à condition que vous les utilisiez de la bonne manière. Au lieu de se précipiter dans la bagarre, leurs utilisateurs doivent attendre le bon moment et avancer lentement et méthodiquement. En récompense, vous aurez la capacité à tenir tête à presque n'importe quel ennemi, tout en maintenant les coûts de maintenance à une fraction de ce que coûte une unité de tanks.

  • Modificateur de difficulté : +10 %
  • Sont inclus : BMD-2M, BMP-3M, Centauro 105, Centauro 120, KTO Rosomak, Rosomak M1, Type 16 MCV, Warrior, Bradley, AMX 10 RCR, Harimau, K21, M1128 Stryker, Sprut-SD, Hunter AFV

Règles spéciales :

  • Élite : Seules les SMP professionnelles et les grandes corporations peuvent s'offrir du matériel contemporain de qualité militaire. Vos adversaires et vos alliés vous prendront très au sérieux, ce qui n'est pas toujours une bonne chose, car vous ne passerez pas inaperçu. Par contre, vous pouvez affronter à peu près n'importe qui aux commandes de tels véhicules. (Modificateur de difficulté lors de combats contre des corporations : +10 %, modificateur de difficulté lorsque vous combattez des armées nationales : +20 %
  • Infanterie mécanisée : Avoir de l'infanterie avec soi en permanence sans avoir à attendre que les “traîne-savates” vous rejoignent peut s'avérer utile (toutes les récompenses sont augmentées de 30 %, les objectifs nécessitant l'intervention de l'infanterie sont réussis automatiquement).
  • Guerre méthodique : Vous ne pouvez pas affronter une unité de tanks en tête à tête et espérer survivre. Vous devez compter sur une série d'embuscades soigneusement préparées et sur le combat à distance. De telles tactiques exigent de la planification et, bien sûr, du dévouement. Si au moins 80 % des joueurs participant à l'épisode ne parviennent pas à remplir tous les objectifs de l'épisode dans le temps imparti, cela signifie que vous n'avez pas réussi à piéger l'ennemi avec votre tactique, et que vous avez été contraint au combat rapproché. Un objectif supplémentaire, très difficile, apparaîtra. Si vous ne le terminez pas à temps, l'épisode échouera, auquel cas vous ne recevrez aucune récompense.

Prototypes (Expérimental)

prototype

Très peu de véhicules prototypes arrivent sur le marché. Cela se produit généralement à la suite de la clôture d'un programme militaire officiel. Il s'agit toujours de véhicules uniques et les maintenir en état de marche exige des ressources, du temps et un dévouement extrêmement importants. La plupart des gens ne s'intéressent pas à ce type de machines, car la technologie de pointe qu'elles offrent justifie rarement leur prix. Certaines SMP et corporations achètent ces machines pour leurs commandants les plus éminents en tant que symbole de puissance, mais leur participation à des combats se comptent sur les doigts d'une main. C'est de loin l'option la moins subtile.

  • Modificateur de difficulté : +150 %
  • Sont inclus : T-14 Armata (dont la variante avec le canon 152 mm), Challenger ATDU, Altay, XM1A3, Leclerc T4, Leopard 2AX, Panzer 87-140, Type 99A2-140

Règles spéciales :

  • Choc et effroi : Le fait de posséder ne serait-ce qu'un seul de ces véhicules désigne votre peloton comme étant la crème de la crème, même si ce n'est pas nécessairement vrai. Cela peut être à la fois un avantage et un inconvénient. Cela peut faire réfléchir à deux fois toute personne suffisamment informée avant de vous attaquer (modificateur de difficulté en cas de combat contre des corporations : -40 %, modificateur de difficulté lors d'un combat contre des armées nationales : -40 %), cela vous désignera également comme une cible de choix, et tous les groupes armés voudront vous mettre à l'épreuve.
  • Haute technologie : Ces véhicules sont dotés de technologies dont peu d'autres peuvent rêver. Ils peuvent à eux seuls renverser le cours d'une bataille. Une fois par campagne, le résultat d'un épisode raté peut être annulé (l'épisode sera considéré comme réussi, même si les objectifs n'ont pas été atteints).
  • Notoriété : Le monde est petit et les nouvelles vont vite dans le monde des mercenaires. En utilisant des véhicules expérimentaux, vous deviendrez rapidement célèbre et toute tentative de vous faire passer pour quelqu'un d'autre échouera automatiquement.

C'est tout pour aujourd'hui, commandants. Faites-nous part de vos choix en jouant avec vos véhicules préférés pour en savoir plus sur l'histoire. Nous mettrons à jour l'intrigue au fur et à mesure de l'avancement du Prologue.

À bientôt sur le champ de bataille !

Vers le haut

Rejoignez l'action